Pour rappel, pour une SCPI, le prix de la part peut être revu par la société de gestion dans le cas où la valeur de reconstitution dépasserait (à la hausse ou à la baisse) le prix de souscription.

La société de gestion a l’obligation de changer le prix de la part en cas de hausse significative de plus de 10% ou de baisse significative de -10% par rapport au prix de souscription.

L’évolution de la valeur de reconstitution dépend quant à elle principalement de l’évolution de la valeur du patrimoine immobilier de la SCPI. Ce dernier est expertisé à chaque fin d’année par un expert externe indépendant (Cushman & Wakefield pour la SCPI Iroko ZEN).

L'évolution de la valeur du patrimoine immobilier dépend de plusieurs facteurs. La bonne gestion de la SCPI (location des immeubles, travaux, entretien, rénovation, négociation des prix) d'une part et l'évolution du marché immobilier dans son ensemble d'autre part.

Investir en SCPI est un investissement long terme qui comporte plusieurs risques dont le risque de perte en capital.

Avez-vous trouvé votre réponse?